Nos conseils pour réduire vos impôts - CD2i

NOS ACTUALITÉS

Nos conseils pour réduire vos impôts

Est-il possible de réduire son imposition ?

Tout contribuable soumis à l’impôt sur le revenu s’est déjà posé la question. Rassurez-vous, la réponse est OUI ! Il existe des astuces simples et totalement légales pour payer moins d’impôts. Retrouvez ici nos 6 conseils pour réduire votre contribution fiscale.

Investissez dans l’immobilier ! 

Avec les différents dispositifs de défiscalisation, l’investissement dans l’immobilier peut s’avérer particulièrement efficace pour réduire votre imposition, notamment si le bien est destiné à la location. Nous retiendrons les 2 dispositifs les plus avantageux : la loi Pinel et le LMNP. 

LA LOI PINEL, complétée par le dispositif Denormandie, pour l’investissement dans l’immobilier locatif :

  • Le bien est neuf et loué vide.
  • Le bien est situé dans une zone éligible Pinel ou Denormandie.
  • Vous vous engagez à mettre le bien en location pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.
  • EN CONTREPARTIE

Vous recevrez une réduction d’impôt équivalente à 12, 18 ou 21% du prix d’acquisition du bien, dans la limite de 300.000€ par an, étalée sur une durée équivalente à la durée de mise en location choisie. La réduction d’impôt peut aller jusqu’à 63.000€ sur 12 ans.

LMNP, ou Loueur Meublé Non Professionnel, pour ceux qui souhaitent louer leur bien meublé : 

  • Vous louez un bien qui respecte les contraintes de la location meublée telles que définies par la loi.
  • Vous n'êtes pas inscrit au RCS ( Registre Du Commerce des Sociétés ) pour cette activité.
  • EN CONTREPARTIE

Les revenus générés sont imposés en BIC et vous bénéficiez d’un abattement fiscal de 50%. Vous n’êtes donc imposé que sur la moitié du montant des loyers que vous percevez.

> Attention !  En LMNP le montant des loyers perçus ne doit pas excéder 23.000€ par an et 50% du revenu global du foyer fiscal.

Investissez dans un FIP ou un FCPI !

L’investissement dans un FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) ou un FCPI (Fonds Commun de Placement dans l’Innovation) permet de déduire de vos impôts 18% des sommes versées, dans la limite de 2 160€ pour une personne seule et 4 320€ pour un couple. 

> Attention !  Si vous ne conservez pas les parts souscrites pendant 5 ans, vous perdrez l’avantage fiscal et le fisc vous demandera le remboursement de la déduction d’impôt.

Faites des travaux d’économie d’énergie ! 

Avec l’entrée en vigueur du CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) en septembre 2014, les travaux de rénovation en vue d’améliorer la performance énergétique d’un logement ouvrent droit à des déductions d’impôts. 

Ces travaux donnent droit à une réduction d’impôts de 30% du montant des dépenses, dans la limite de 8.000€ pour une personne seule et 16.000€ pour un couple. 

Par exemple, le crédit d’impôt sera de 15% pour les matériaux d’isolation thermique des parois vitrées en remplacement d’un simple vitrage ou de 50% pour la dépose d’une cuve à fioul (pour les ménages ayant des ressources inférieures aux plafonds de ressources de l’Anah).

Pour bénéficier du CITE, les travaux doivent être réalisés par des professionnels reconnus RGE et améliorer la performance énergétique du logement de manière significative, DPE à l’appui. 

> A noter : à partir de 2020, le CITE sera converti en prime qui sera versée dès l’achèvement des travaux de rénovation.

Employez un salarié à domicile ! 

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts si vous employez à votre domicile un salarié dans les activités suivantes : ménage, garde d’enfants, aide à domicile, soutien scolaire, petits travaux de bricolage ou jardinage… 

Cette réduction représente au maximum 50% des dépenses engendrées, dans la limite de 12.000€ par an, pouvant aller jusqu’à 20.000€ par an pour une personne invalide. 

Vous pouvez rémunérer le salarié à domicile en Chèque Emploi Service Universel (CESU) et prétendre à la réduction fiscale. 

Réduisez vos impôts grâce à vos enfants ! 

Si vos enfants à charge sont scolarisés en collège, en lycée ou qu’ils font des études supérieures, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôts sur le revenu. 

Celle-ci s’élève à 61€ au collège, 153€ au lycée et 183€ en études supérieures. Cette réduction s’entend par enfant. 

A noter : en cas de résidence alternée d’un enfant, le montant de la réduction d’impôt est divisé en parts égales entre les deux parents.

Faites des dons ! 

Si vous choisissez de faire des dons à des organismes reconnus d’utilité publique, vous pourrez déduire 66% du montant des dons de vos impôts. 

Si vous choisissez de faire des dons à des organismes  d’aide gratuite aux personnes en difficulté, c’est 75% du montant de vos dons que vous pourrez déduire, dans la limite de 537€. Au-delà de ce montant, l’excédent vous permettra d’en déduire 66%.

Vous pouvez également faire des dons en nature comme des oeuvres d’art ou encore le prêt local. La valeur du don sera déterminée lors de sa remise au bénéficiaire et donnera lieu à une déduction de 66% du montant.

> Attention !  Les montants déductibles ne doivent pas excéder 20% de votre revenu imposable annuel. Le cas échéant, l’excédent est repérable sur les 5 années suivantes. 

 

 

NOTRE SÉLECTION D'OPPORTUNITÉS D'INVESTISSEMENTS

Complétez ce formulaire pour recevoir gratuitement notre sélection des meilleures opportunités d’investissements.

Fermer le menu