Comment renégocier son crédit immobilier ? - CD2i

NOS ACTUALITÉS

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Avec les taux de crédit historiquement bas, c’est le moment d’en profiter pour renégocier son prêt immobilier car il y a de fortes chances que les taux pratiqués lors de la souscription de l’emprunt soient plus élevés que ceux que l’on rencontre aujourd’hui. C’est un excellent moyen de faire de belles économies ! 

Pourquoi renégocier son prêt immobilier ?  

Lorsque les taux de crédit baissent, il y a trois raisons principales qui peuvent pousser à la renégociation d’un emprunt immobilier :

  • Réduire la durée du prêt, en remboursant plus vite tout en gardant le même montant de mensualité
  • Récupérer du pouvoir d’achat, en conservant la même durée mais en remboursant un petit peu moins tous les mois
  • Réduire le coût total du crédit en diminuant le montant des frais d’emprunt

Quand renégocier ?

Si le prêt est dans son premier tiers, c’est le moment où on rembourse plus d’intérêt que de crédit, c’est donc le bon moment pour faire baisser le taux d’intérêt.

 

  • Par exemple, pour un crédit souscrit sur 20 ans, il est intéressant de le renégocier durant les 6 premières années.

Si le prêt a dépassé le premier tiers, il sera intéressant de renégocier le crédit afin de diminuer les mensualités ou en profiter pour changer d’assurance emprunteur.

Il est également intéressant de renégocier son prêt lorsqu’il reste plus de 70 000€ à rembourser car en dessous de ce montant, les banques peuvent refuser la négociation.

Comment renégocier ?

Il est possible de négocier un taux plus intéressant directement auprès de l’organisme prêteur actuel ou faire racheter son crédit par une banque concurrente.

 

Si l’on souhaite changer de banque, il ne faut pas hésiter à faire appel à un courtier qui fera jouer la concurrence entre les organismes prêteurs afin d’obtenir le meilleur taux. De plus, la situation financière de l’emprunteur va être réexaminée, il est donc préférable de laisser un professionnel monter le dossier à présenter aux banques..  

Quels sont les frais ?

La renégociation de son crédit immobilier peut engendrer trois types de frais : 

  • En cas de rachat de crédit, on rembourse d’un seul coup la totalité de l’emprunt. La plupart des contrats prévoient des indemnités de remboursement anticipé (IRA) qui ne peuvent dépasser 3% du capital restant dû.
  • Les frais de dossier, qui peuvent représenter jusqu’à 1% du capital restant dû.
  • La caution ou garantie hypothécaire, dont les frais peuvent s’élever jusqu’à 2% du capital restant dû. Il est cependant possible de transférer celle-ci entre l’ancien organisme prêteur et le nouveau pour réduire la facture.
  • LES CONSEILS DE NOS EXPERTS

Pour que la renégociation d’un prêt immobilier soit vraiment optimale, il faut que les taux pratiqués aujourd’hui soient au moins inférieurs d’un point par rapport au taux du crédit anciennement souscrit, par exemple à 1,5% contre 2,5% sur 20 ans. 

En ce qui concerne l’assurance emprunteur, il ne faut pas hésiter à comparer les différents organismes d’assurances et à changer de contrat si on trouve plus intéressant ailleurs. Depuis la loi Hamon de juillet 2014, il est possible de changer d’assurance emprunteur à tout moment, sans frais ni pénalités. Depuis janvier 2018 et l’amendement Bourquin, l’assurance est renégociable tous les ans, à la date d’échéance. La seule condition à respecter est de conserver le même niveau de garantie d’un contrat à l’autre et la banque peut refuser le changement si ce n’est pas le cas. Les économies ainsi réalisées peuvent grimper jusqu’à 10 000€ sur le coût total du crédit.

Toutes les niches fiscales en 

2019 

230 pages de conseil

Combien allez-vous payez d’impôts en 2020 ? 

Faites le test en moins de 3 minutes 

Réalisez votre bilan fiscal 

et patrimonial 

Gratuit et sans engagement 

APC_1745-Modifier-3
Fermer le menu